Retour au numéro
Vue 13 fois
mars 2022

L’INDUSTRIE ESPAGNOLE
FACE AUX DÉFIS DE LA MONDIALISATION

En vingt ans, de 1986 à 2008, l’Espagne a réussi une remarquable adaptation de son économie. Elle a ainsi rattrapé le retard qu’elle avait à la fin des années soixante-dix par rapport aux autre pays européens. Quels sont les points clés de cette réussite?


En 1977, à la fin du processus de transition démocratique, le PIB de l’Espagne était de US$ 5.464 par habitant1, soit 77 % de celui de la France. En 2008, début de la grande crise financière, il atteignait US$ 33.242 par habitant, soit 95 % de celui de la France. En 2020 il s’élève à US$ 38.341, soit 83 % de celui de la France. Le graphique ci-contre indique son évolution par rapport à celui d’autres pays comparables et montre le grand rattrapage opéré de 1986 à 2008.

Dans cet...

Cet article est réservé aux abonnés à la revue

Auteur

Directeur emeritus de McKinsey & Company

Aujourd’hui Directeur emeritus de McKinsey & Company, François Glémet a longtemps dirigé depuis Madrid les activités du cabinet McKinsey en Espagne. Également MBA de Harvard Business School, il a commencé sa carrière comme chargé de recherches au CNRS sous la direction de Maurice Allais. Il est ancien président de l’Association des anciens élèves des Mines de Paris et d’Intermines, siège dans plusieurs conseils d’administration et a publié plusieurs ouvrages d’économie.
Voir l'autre publication de l'auteur

Articles du numéro

Commentaires

Commentaires

Ajouter un commentaire...