Actualité

Vue 71 fois
14 mai 2019

Intermines
Carole Zisa-Garat (P99), de Renault à Telegrafik, Startup d'intelligence artificielle dans le monde de la santé

Christian Guy (P76) et Conseiller Carrières interviewe Carole Zisa-Garat (P99)

"Bonjour Carole, nous voici face à face en visio-conférence, toi à Toulouse, moi à Paris. Je me suis documenté ; la presse a beaucoup parlé de toi en tant que femme entrepreneur et évoqué ton parcours de Renault à Telegrafik. Google satisfera aisément la curiosité de nos lecteurs. Je te propose plutôt de parler de ton entreprise et de ses enjeux."

Carole Zisa-Garat (P99) - "C’est parti."

Christian Guy - "Que fait Telegrafik ?"

Carole Zisa-Garat - "notre métier est l’analyse de données. Nous mettons au point des logiciels détectant les situations potentiellement à risque dans le comportement des personnes âgées ou fragiles. Les données sont issues de capteurs, essentiellement de mouvements, installés dans les pièces où vivent les personnes. Les algorithmes identifient les situations d’urgence et les anticipent par apprentissage des habitudes des personnes."

Christian Guy - "n’est-ce pas un peu intrusif ?"

Carole Zisa-Garat - "rendre la surveillance non intrusive a fait l’objet d’échanges intenses avec les familles concernées. Nous nous adressons aux personnes qui sont à la limite de la perte d’autonomie, vivant encore chez elles, comme aux personnes en maison de retraite ou médicalisées. Dans le premier cas, ce sont en général deux ou trois proches qui veillent via notre système sur le bien-être de la personne ; dans le second, il s’agit d’un personnel spécialisé."

Christian Guy - "Je comprends donc que Telegrafik a une offre pour les particuliers et une offre pour les professionnels."

Carole Zisa-Garat - "Tout à fait. Nous avons « fait nos armes » depuis le début de la société en 2013 sur le marché des particuliers, via des distributeurs spécialisés en téléassistance : personnes âgées, personnes qui perdent la mémoire, risquent de tomber ou refusent de porter les médaillons ou bracelets classiques de télé-surveillance. Nous souhaitons maintenant nous adresser au marché professionnel pour lequel un système simplifiant la vie du personnel surveillant et soignant est particulièrement attractif."

Christian Guy - "Avant de revenir sur tes plans de développement, peux-tu nous dévoiler un peu la technique qui sous-tend le service ?"

Carole Zisa-Garat - "Pour nos logiciels, on trouve du MongoDb, du Java pour les alertes temps réel, du Python pour les modèles prédictifs et des API assurant la connexion avec les plateaux de surveillance de nos distributeurs. Les capteurs (Legrand ou Intervox par exemple), que nous labellisons et qu’installent les intégrateurs, transmettent leurs données via signaux GSM, radio-fréquence 868-869MHz ou bluetooth ; nous expérimentons en ce moment Sigfox et Lora."

Christian Guy - "Quel est votre modèle de rémunération, Telegrafik étant situé, si je comprends bien, entre le distributeur et l’intégrateur ?"

Carole Zisa-Garat - "Nous nous rémunérons par une redevance sur les contrats d’abonnement souscrits auprès des distributeurs, Securitas téléassistance, Allovie ou autre. Pour le marché professionnel, nous vendons directement un service complet aux établissements."

Christian Guy - "Quelles sont vos ambitions chiffrées ?"

Carole Zisa-Garat - "Nous visons 100 000 utilisateurs en 2021".

Christian Guy - "Est-il réaliste de vouloir multiplier votre base d’utilisateurs par 40 en 3 ans ?"

Carole Zisa-Garat - "Je pense que l’ambition est grande mais réaliste et fondée sur de sérieux atouts. Notre offre, unique en France, s’inscrit dans une tendance forte de la politique de santé, nous mettons en place une équipe grands comptes & partenariats et nous sommes en train d’augmenter notre capital. J’en profite d’ailleurs pour saluer le rôle joué dans nos tours de table par BADGE, business angels des grandes écoles et par des Mineurs investisseurs à titre personnel."

Christian Guy - "Quels seront les facteurs clés de réussite ?"

Carole Zisa-Garat - "à court terme, notre capacité à nouer des alliances de prescription avec des mutuelles et des assurances, souvent propriétaires d’établissements."

Christian Guy - "Est-ce un appel ?"

Carole Zisa-Garat - "Nous avons déjà initié beaucoup de contacts, et tout appui de la communauté des Mineurs sera un plus précieux. Les camarades peuvent volontiers me joindre à mon adresse carole.garat@telegrafik.eu "

Christian Guy - "Pour le mot de la fin, si tu ne devais retenir qu’une chose de tes cinq années de développement de Telegrafik ?"

Carole Zisa-Garat - "Apprentissage constant dans la liberté. Liberté d’être aux manettes, seulement guidée par le marché et les clients ; apprentissage, par exemple dans l’interaction avec les profils de marketing et de ventes."

Christian Guy - "Merci Carole pour cet entretien et bonne chance à Telegrafik."

 


Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.