Événements

Intermines
"Digital recruitment" : Recrutement 4.0 : chatbots, gaming, videos… quels enjeux pour les recruteurs et les candidats ?

Partager sur :

L'impact du digital sur la pratique des cabinets de recrutement

Avec le recrutement 2.0 : développement de communautés d’intérêt professionnelles (linkedIn, Xing…) et apparition de communautés autour de la notion de « marque-employeur », une meilleure communication et un meilleur équilibre candidat-employeur se sont créés où chacun doit convaincre l’autre grâce à des outils en ligne qui ne cessent de se développer.
Le recrutement 3.0 a amplifié le phénomène avec la structuration et la professionnalisation des réseaux sociaux et le développement des algorithmes destinés à affiner le matching candidat - employeur.

L'ère du recrutement 4.0 voit s’inverser l’équilibre employeur-candidat : l’entreprise-employeur doit convaincre ses futurs employés notamment dans les secteurs en tension. Le data mining et les algorithmes permettent aux recruteurs d’affiner le sourcing et d’avoir accès aux candidats les plus pertinents. Mais ces derniers sont très sollicités ; les méthodes de sélection évoluent donc et recourent à la séduction : speed dating, présentations vidéo en 3 minutes, gaming, hackaton… L’image de marque des entreprises se fait une beauté digitale pour rester attractive face à ses concurrents.

Au-delà des arguments marketing, quels sont les enjeux rééls qui se profilent derrière ces méthodes innovantes de recrutement  ? Agilité intellectuelle, sens du collectil, savoir-être, leadership, apprentissage rapide...autant de critères qui, au-delà des compétences de papa, pourraient bien être les vrais sujets, pouvant relativiser également la valeur d'un diplôme.

Pour en parler (à confirmer) :

  • Meteojob sur son programme affinitaire , très apprécié des recruteurs.
  • Pymetrics mis au point par Harvard, qui repère les processus cognitifs nécessaires pour un poste (utilisé par Unilever et Accenture) et permet de ne plus sélectionner que sur le diplôme. Utilise le jeu vidéo
  • Une start up : GOSHABA  processus également basé sur les Neurosciences, le big data et les jeux vidéo également. Références : Nathan, SNCF, BNP Paribas
  • Jean Pralong a monté son propre modèle de recrutement et créé son propre outil à partir des schémas cognififs identifiés chez le chercheur d’emploi ;  professeur à emlyon, puis titulaire de la chaire Carrière chez Neoma, et à l’em Normandie. A été également recruteur. 
  • Stéphanie Florentin, Edhec et fondatrice du cabinet de recrutement digital Edgar People, anciennement responsable du recrutement du programme Graduate chez Carrefour pour lequel elle utilisait des escape games.
  • Un DRH d'entreprise.

 

Table -ronde animée par Michèle Vincent, emlyon, consultante, présidente du club RH d'emlyon alumni

Mercredi 25 septembre 2019 18h30 - 20h30
Maison des ingénieurs Agro
5 Quai Voltaire
75007 PARIS
  • 10 € Cotisant Mines
    Ecole partenaire Cotisant (Telecom, TPE)
    Membres UFF
     

  • 20 € Mineur non cotisant
    Extérieur
     

  • Gratuit Elèves & Etudiants Mines
     

Localisation

Maison des ingénieurs Agro

5 Quai Voltaire
75007 PARIS

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Mercredi 25 septembre 2019 18h30 - 20h30
Maison des ingénieurs Agro
5 Quai Voltaire
75007 PARIS
  • 10 € Cotisant Mines
    Ecole partenaire Cotisant (Telecom, TPE)
    Membres UFF
     

  • 20 € Mineur non cotisant
    Extérieur
     

  • Gratuit Elèves & Etudiants Mines
     

  • Ajouter à mon agenda